Les villes devraient-elles interdir les SUV ?

La part des SUV et des crossovers dans les ventes continue d'augmenter dans notre pays. Au cours des trois premiers mois, près d'une voiture sur deux vendues était un SUV. Pour l'experte en mobilité Eva Van Eenoo (VUB), il est temps de limiter leurs libertés.

Le SUV et le crossover sont souvent présentés comme des voitures destinées à la "jungle urbaine", la ville. Mais ils font souvent plus de mal que de bien à cet endroit, car un tel SUV donne un faux sentiment de sécurité. Selon Eva Van Eenoo (VUB), il est temps de reconsidérer l'accès du SUV à la ville. Elle plaide pour des zones sans SUV.

"De plus en plus de villes (comme Anvers, Bruxelles,...) commencent à mettre en place des zones à basses émissions. Mais si nous essayons de réglementer les voitures qui sont encore autorisées dans les centres-villes, nous devrions peut-être réfléchir de manière un peu plus large et ne pas nous contenter de regarder les émissions", a déclaré M. Van Eenoo sur Radio1 (NL).

Elle plaide également pour que la sécurité routière soit envisagée dans une perspective plus large. Une voiture dont la masse est plus importante augmente le risque de blessures graves. Un SUV procure un sentiment de sécurité à ses occupants, mais il se peut que vous soyez moins attentif à l'environnement qui vous entoure.

Auteur: Auteur: Sven
Commentaires: 0 reacties

Tags

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire