Essai : Nissan Ariya 87 kWh, Volkswagen qui ? (2023)

Nissan Ariya essai 2023

Avec la Leaf, Nissan a été un véritable précurseur dans le domaine de l'électricité. Depuis, le constructeur japonais est resté remarquablement silencieux sur le front de l'électrique. Jusqu'à aujourd'hui, car l'Ariya devrait inciter le conducteur professionnel à retourner chez le concessionnaire Nissan. A-t-elle les bonnes armes pour se battre sur un segment très disputé ?

Un autre SUV électrique ? Eh oui. Car après la Leaf et le moins connu e-NV200, Nissan se lance à son tour dans le segment des C-SUV. Pour ce faire, les Japonais ne lésinent pas sur les moyens, puisque l'Ariya bénéficie d'une toute nouvelle plateforme, d'un nouveau style maison et d'un intérieur évolué. Bien qu'apparenté à la Renault Mégane E-Tech, cet Ariya prend clairement une autre direction.

COMME LE CONCEPT

Un concept sur roues, c'est ainsi que l'on peut décrire l'Ariya. Ce n'est même pas surprenant, car en 2019, Nissan a présenté un concept-car portant le même nom au Salon de l'Auto de Tokyo. Alors que les modèles de production finaux sont souvent sérieusement délavés, ce n'est pas du tout le cas de ce Ariya. Ainsi, seules les jantes ont été juste un peu plus petites (19" ou 20") et le hayon a obtenu une place différente sur la planche à dessin. C'est tout.

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

Le résultat est que cet Ariya est extrêmement dynamique. Surtout pour un produit Nissan. Bien que l'on puisse décrire l'Ariya comme la version électrique du Qashqai, avec ses 4,6 mètres, il est un peu plus long (16 centimètres pour être exact). De plus, l'Ariya est devenu un SUV-Coupé en raison de sa ligne de toit inclinée.

ROLLS à l’arrière

Nissan prolonge la philosophie de son concept jusqu'à l'intérieur. Car cet habitacle est l'un des plus beaux du segment. Grâce à l'utilisation de matériaux nobles et à l'intégration de gadgets technologiques intelligents. Commençons par la finition en bois du tableau de bord. Non seulement elle est agréable à l'œil, mais elle abrite également des boutons tactiles pour la climatisation qui brillent à travers le bois lorsque la voiture est allumée. De son côté, la console centrale coulisse électroniquement et le compartiment de rangement central situé au bas du tableau de bord glisse sur simple pression d'un bouton. Qu'est-ce que c'est, une Rolls ?

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

Le tableau de bord est surmonté de deux écrans numériques de 12,3 pouces qui, combinés, ressemblent un peu à l'écran incurvé de BMW. Sauf qu'ici, la " courbe " oscille entre les deux écrans. Ajoutez à cela un volant aux formes octogonales et vous obtenez un intérieur dont un certain constructeur allemand est sans doute très jaloux. Vous savez, Volkswagen…

Coup d’ŒIL SUR LE COFFRE

Grâce à l'architecture électrique, Nissan a pu maximiser l'espace intérieur. On le remarque d'ailleurs. Par exemple, tout le plancher avant est plat (attention aux bouteilles qui traînent), à l'exception d'un petit renflement sous le tableau de bord où se cache un haut-parleur. Cette intervention subtile vous donne l'impression d'être dans une voiture et non dans une camionnette. À l'arrière, le Nissan bénéficie d'un espace généreux pour la tête et les jambes et, selon la version, de sièges chauffants.

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

La place central arrière est cependant plutôt étroite et peut être utilisée pour les besoins des Yakuza locaux. En effet, la console centrale à commande électronique peut être repoussée très loin vers l'arrière. À tel point que même les genoux de Carlos Ghosn ne seraient pas en sécurité. Quoi qu'il en soit, Nissan affirme que l'Ariya possède l'habitacle le plus spacieux du segment ! C'est peut-être vrai...mais cela n'est pas sans conséquences pour le coffre ! Ainsi, le volume de base de la version à traction avant est de 468 litres, tandis que la version à transmission intégrale doit se contenter de 415 litres. Pour vous donner une idée, c'est facilement 100 à 150 litres de moins que certaines alternatives.

LA " Long Range " S'IL VOUS PLAÎT

Nissan a clairement gardé un œil sur la concurrence lors du développement de l'Ariya. Même sous la peau, car l’électrique japonaise offre une gamme généreuse de variantes, avec deux tailles de batterie et quatre puissances. Il y a par exemple une batterie de 63 kWh (net, NCM), qui utilise invariablement un moteur électrique de 218 ch (300 Nm) sur l'essieu avant. Si vous optez pour la plus grande batterie de 87 kWh (net, NCM), la puissance sur l'essieu avant passe à 242 ch. Le couple de 300 Nm reste identique. Il est également possible d'obtenir cette plus grande batterie avec un moteur électrique supplémentaire sur l'essieu arrière. Cela permet d'obtenir quatre roues motrices et une puissance de 306 ch ou 394 ch. En termes de couple, il s'agit alors de 600 Nm.

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

Ainsi, l'Ariya e-4ORCE EVOLVE+ de 87 kWh (quel nom !) atteint les 100 km/h en 5,1 secondes. La grande batterie couplée au moteur électrique de l'essieu avant est bien plus intéressante. Elle affiche une autonomie WLTP de 533 km. Lors de notre essai avec cette version, nous avons enregistré une consommation de 18,0 kWh/100 km. Soit une autonomie réelle de 483 km. Une fois que vous avez besoin de recharger, vous pouvez le faire à 7,4 kW AC de série, ou à 22 kW AC si vous laissez environ 1 000 € de plus à Nissan (et c'est justement ce que vous faites). La recharge en courant continu se fait invariablement à une puissance maximale de 130 kW CC.

Petites gommes

L'Ariya est une voiture électrique de nouvelle génération chez Nissan. En Français, cela signifie qu'elle roule sur une toute nouvelle plateforme co-développée avec Renault. Cette plateforme CMF-EV a fait ses débuts sur la Renault Mégane E-Tech et se retrouvera sur une multitude de modèles dans les années à venir. La parenté avec cette Mégane est d'ailleurs palpable au volant. Car l'Ariya, elle aussi, est relativement fermement amortie. C'est bien sûr parce que Nissan veut maîtriser les 2,2 tonnes de la Mégane. Toutefois, en réglant la suspension en douceur et en équipant les énormes jantes de 20 pouces de suffisamment de caoutchouc, cette Ariya reste confortable.

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

Le plaisir de voyager ne s'arrête pas là, car Nissan mérite également des félicitations pour les sièges. Ces " sièges zéro gravité " devraient vous permettre de ne pas avoir mal au dos pendant les longs trajets. En bref, cette Ariya est un compagnon de voyage agréable. C'est un peu comme une BMW iX pour bien moins cher...et avec un look plus agréable !

ÉQUIPEMENT TRÈS COMPLET

Avec un prix de base de 52 100 €, Nissan ouvre incontestablement la voie aux noms établis. Notamment en déballant un intérieur joliment habillé dès la base. Cependant, si vous voulez la version avec la grande batterie (87 kWh), il vous faudra débourser au moins 62 600 €. Un sérieux pas en avant, sans aucun doute, bien que Nissan réponde avec un équipement de série généreux.

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

Certes, le Volkswagen ID.4 et le Skoda Enyaq sont nettement moins chers...mais ils sont également dépouillés et bien moins économes en énergie. Ce qui donne des prix similaires après quelques options. En termes de motorisation et de finition intérieure, cet Ariya a l'avantage, en termes de coffre, les autres font encore mieux. Et puis il y a l'éléphant dans la pièce : le Tesla Model Y Long Range. Une voiture qui se rapproche de la concurrence dans de nombreux domaines, mais à l’intérieur, elle a le vent en poupe par rapport à cette Ariya.

CONCLUSION

Nissan construit des voitures électriques depuis plus longtemps que n’importe qui. Ce savoir accumulé se reflète aujourd'hui dans cet Ariya. C'est une voiture qui peut rivaliser avec d'autres électriques bien plus chères. Si vous n'aimez pas " cette fichue marque américaine ", c'est peut-être l'alternative la plus logique. L'attente a donc été clairement récompensée.

Nissan Ariya rijtest test autofans info 2023

Specificaties

Motor

moteur électrique

Puissance

242pk

Couple

300 Nm

Transmission

voorwiel

Poids

2 121 kg

Vitesse de pointe

160 km/u

Prix du vehicule essayé

€ 62 600.00

Prix de base

€ 52 100.00

0 à 100 km/h

7.60 sec

Coffre min.

468 L

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire

Commentaires récents

acce 2024

Derniers Essais

Tous les essais

Derniers Chroni

Tous les reportages

Dernières Actualités

Tous les actualités