Premier essai : Ford Mustang Mach 1 + Shelby GT500 (2021)

Ford Mustang Mach 1 & Shelby GT500 (2021)

À partir de 2030, Ford veut vendre uniquement des voitures électriques en Europe. Heureusement, cela ne signifie pas que les voitures de passionnés comme la Mustang - la vraie, pas le nouveau véhicule électrique - seront immédiatement rayées de la carte. Encore mieux : Ford a réintroduit le nom "Mach 1". Comme cerise sur le gâteau, il y a même la rageuse Shelby GT500, forte de 760 ch.

Ford est responsable de la confusion des noms, mais clarifions immédiatement la situation : la Mustang Mach E est le nouveau SUV électrique, la Mustang Mach 1 est la "vraie" Mustang. La désignation "Mach 1" a toujours été synonyme de série spéciale de modèles conçus pour combler le fossé entre la Mustang ordinaire et les modèles développés par le spécialiste Shelby. Comme la Shelby GT500, qui est une voiture invitée aujourd'hui mais qui ne sera pas vendue en Europe.

Ford Mustang Mach 1 (2021)

”LA MUSTANG LA PLUS ORIENTÉE CIRCUIT DE TOUS LES TEMPS"

Cette Mach 1, d'ailleurs, pourrait être la meilleure Mustang de cette génération de modèle. Ford le croit : la Mach 1 est appelée " la Mustang la plus orientée circuit jamais vendue en Europe ". Et il peut y avoir quelque chose là dedans : la génération de modèles actuelle a été légèrement améliorée lors de son lifting de 2018, et a reçu peu après une série spéciale légèrement plus puissante sous la forme de la Bullitt.

C'est le V8 atmosphérique de la Bullitt qui constitue la base de cette Mach 1. Un huit cylindres à l'ancienne, autrement dit - le 2.3 EcoBoost, par ailleurs très populaire, a été discrètement placé aux oubliettes il y a quelque temps - et uniquement disponible en version coupé Fastback. Ce moteur atmo développe 460 ch et 529 Nm. Cette puissance est transmise aux roues arrière par la classique boîte automatique à dix rapports ou par une nouvelle boîte manuelle à six rapports. Cette dernier a été développé dans notre pays par le spécialiste Tremec et possède un embrayage plus robuste à double disques et une fonction talon-pointe automatique enclencable.

Ford Mustang Mach 1 (2021)

SHELBY-MIX

Pour transmettre efficacement cette puissance au sol, Ford a intégré quelques éléments de la Shelby dans le mélange. Par exemple, le sous-châssis provient de la Shelby GT350, le système de refroidissement de l'essieu arrière et le diffuseur proviennent de la GT500. Un différentiel à glissement limité est de série, tout comme les amortisseurs adaptatifs MagneRide, qui ont été spécialement réglés. Les ressorts et les barres antiroulis ont également été modifiés et rendus plus rigides. Des freins Brembo plus résistants, des roues de 19 pouces plus larges à l'avant et à l'arrière, et des pneus Michelin Pilot Sport 4 modifiés font le reste.

Pour être plus efficace sur piste, Ford n'a pas oublié le refroidissement, y compris un refroidisseur d'huile supplémentaire pour le moteur. Cela a donné à la Mach 1 jusqu'à 50 % de capacité de refroidissement en plus. L'ensemble de l’aerodynamique a également été revue afin de créer jusqu'à 22 % d’appui supplémentaire par rapport à la GT classique.

Ford Mustang Mach 1 (2021)

Gonflée à bloc

Vous pouvez sentir les changements. Sur la piste d'essai de Lommel, où nous avons pu mettre la Mach 1 à l'épreuve pour la première fois, la Mustang prend les courbes avec plus d'ardeur. Le nez est toujours lourd à cause du gros V8, mais la Mach 1 a moins de mal à le supporter que la GT classique. Une fois passée la tendance initiale au sous-virage, l'essieu arrière maintient une quantité surprenante d'adhérence, bien qu'au bout d'un certain temps, il abandonne inévitablement.

Le V8 lui-même reste une merveilleuse pièce de fabrication. Il est conforme aux normes d'émission les plus récentes, mais ne semble pas avoir perdu un seul décibel. À bas régime, il a difficile à reprendre, mais l'accélérateur baryton le fera enfler rapidement et seule la zone rouge le retiendra. La boîte de vitesses manuelle est un plaisir à manier : ferme mais courte. Aussi politiquement incorrecte que puisse être aujourd'hui un coupé V8 atmosphérique bruyant, son caractère est indéniable.

Ford Mustang Mach 1 (2021)

Enragée

Et puis il y a la Shelby GT500, bien sûr. Pas moins de 300 ch de plus que la Mach 1, et aussi beaucoup plus confiante et agressive sur ses gommes. Le bloc en aluminium de 5,2 litres est fabriqué à la main, utilise des composants plus robustes et un système de refroidissement révisé, et possède un vilebrequin conventionnel au lieu du vilebrequin plat utilisé dans la Shelby GT350.

Cette puissance est transmise aux roues arrière par une boîte de vitesses à double embrayage développée spécialement pour elle. Ce modèle a également été développé dans notre pays par le spécialiste Tremec et dispose de sept vitesses. La boîte est aussi dotée d'un Launch Control et a été spécialement adaptée au mode de conduite "Track" pour des quarts de miles rapides comme l'éclair. Pour employer un autre terme américain, le nought to sixty (0 à 100) est accompli en un peu plus de 3 secondes.

Ford Mustang Mach 1 (2021)

MEILLEURE

Les hommes de Shelby ont naturellement apporté l'attention nécessaire au châssis. Une géométrie de suspension revue, des réglages spécifiques pour les amortisseurs MagneRide, des gommes Michelin et ici aussi des disques de frein Brembo plus grands. Ce sont les plus grands jamais montés sur une Mustang. Le refroidissement et l'aérodynamique n'ont pas été oubliés non plus. Le refroidissement, par exemple, dispose d'impressionnantes fentes dans le capot, qui peuvent être fermées par une plaque pour éviter la saleté. L'aérodynamique est largement contrôlé par deux Handling package. L'un d'eux équipe la Mustang d’une gurneyflap sur l’aileront et d'un kit de piste en fibre de carbone avec aileron arrière de GT4.

La Shelby GT500 transmet-elle sa puissance au sol ? Oui, mais avec difficulté. Si vous accélérez à fond, vous pouvez encore sentir les roues arrière fouiller même au troisième ou quatrième coup de palettes de changement de vitesse. Le rugissement et le vrombissement qui l'accompagnent sont si impolis qu'ils ont même été accueillis par un froncement de sourcils dans les villes voisines de Lommel. Dans les virages, elle réagit de manière vive et précise à vos ordres de braquage, et le train arrière adopte une attitude attentiste... seulement pour mordre quand on prends trop confiance !

Ford Mustang Mach 1 (2021)

CONCLUSION

Ces Mustang Mach 1 et Shelby GT500 sont américaines au maximum. Dans le design, dans le caractère et dans le comportement de conduite. Et dans le prix aussi : la GT500 n'est pas pour notre marché, mais pour la Mach 1 vous payez "à peine" 61 150 euros. Pour un V8 atmosphérique à boîte manuelle, c'est encore peu, même si le fisc sera heureux de vous voir avec des émissions de CO2 de 311 g/km. La valeur ajoutée de la Mach 1 est particulièrement rentable sur piste et sur route sinueuse. Si vous voulez une Mustang principalement pour son histoire et son V8, alors la GT, qui coûte 48 650 euros, reste la voiture la plus intéressante.

Ford Mustang Mach 1 (2021)

Specificaties

Motor

V8 essence, 5,0 litres

Puissance

460pk

Couple

529 Nm

Overbrenging

manuelle, 6 rapports

Transmission

achterwiel

Poids

1 754 kg

Vitesse de pointe

267 km/u

Prix de base

€ 61 150.00

0 à 100 km/h

4.80 sec

Rejet de CO2

311 g/km

Auteur: Wim Bervoets
Commentaires: 0 reacties

Tags

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire