Essai: Renault Megane E-TECH plug-in hybrid (2020)

Renault Mégane Grandtour e-TECH PHEV

Depuis le facelift de la Mégane, la berline du segment C a droit à une variante hybride rechargeable. La compacte ne suivra que plus tard, dès lors nous essayons ici la version Grandtour.

L'hybride plug-in semble plus intéressant sous forme de break. On perd moins de charge utile comparée à une berline, et au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, nous ne sommes pas de grands fans du segment des crossover. Voilà qu'arrive la Mégane Grandtour E-Tech, le break hybride plug-in des Français.

peu voyant

C'est un hybride rechargeable, comme le montrent les deux "trappes à carburant" situées à l'arrière. À part cela et le logo E-Tech, il n'y a guère de différences avec une Mégane Grandtour ordinaire. Le lifting a rendu la berline moyenne française un peu plus mature. Cependant, la conception n'a pas vraiment subi les ravages du temps, de sorte que les concepteurs n'ont pas eu à investir beaucoup de temps dans les ajustements. Une calandre modifiée et des feux clignotants dynamiques font partie de l'ensemble standard d'un lifting contemporain, tandis que Renault donne en sus à la Mégane des phares à LED de série.

La Mégane E-Tech reprend le niveau d'équipement des versions supérieures. Cela signifie qu'elle bénéficie déjà d'un compteur numérique de série et la tablette verticale de 9,3 pouces est également incluse dans le prix. Soulagement également à la rédaction, car Renault a décidé de redessiner la console centrale de sorte qu'on trouve désormais les boutons du régulateur et du limiteur de vitesse sur le volant. Ainsi, vous n'avez pas à vous tordre les bras dans des positions impossibles et à deviner aveuglément si vous roulez à 50 km/h ou à une vitesse maximale de 50 km/h.

CE BON VIEUX ATKINSON

Sous le capot de cette Renault hybride rechargeable, on retrouve la même technologie que celle du Captur. Cela signifie qu'on obtenez un moteur à essence 1,6 litre au cycle Atkinson, assisté de deux moteurs électriques. Cette combinaison est bonne pour 160 ch. En mode électrique, elle pourra rouler environs 40 kilomètres en théorie. En pratique, nos 35 kilomètres réalisés n'étaient pas loin. Renault à opter pour un cycle Atkinson sur son seize-cent dû à l'efficacité. Cette technique est connue pour maintenir la phase de demande d'énergie - la compression du combustible - aussi courte que possible. Par conséquent, ce moteur aime monter un peu plus haut dans le régime, ce que la boîte de vitesses robotisée permet de faire.

D'ailleurs, la transition entre les moteurs électriques et les moteurs à essence n'est pas toujours facile, si bien que dans la Mégane, qui a été réglée pour le confort, nous devons soudainement faire face à un léger coup de poing lorsqu'on enfonçe un peu plus l'accélérateur et que le moteur à essence démarre. C'est comme si les moteurs électriques devaient le pousser à dire que c'est son tour. Aujourd'hui, les 160 ch semblent bien dans une petite voiture de ville, mais dans ce break, la puissance est plutôt moyenne. Par rapport à la concurrence, c'est même au bas de l'échelle. En effet, d'une part, le moteur à essence ne produit "que" 90 ch et le poids de la Mégane Grandtour E-Tech atteint 1 678 kg, soit environ 200 kg de plus que les versions essence.

MÊME ESPACE DE CHARGEMENT

Pour que la Mégane hybride rechargeable ne perde pas d'espace de chargement par rapport à la Mégane ordinaire, Renault a dû chercher une autre solution. Les Français ont alors planté une batterie légèrement plus petite de 9,8 kWh sous le plancher et il ont aussi réduit le réservoir d'essence de 8 litres, jusqu'à 39 litres. Avec cette capacité, vous êtes sûr d'aller assez loin, surtout si vous brancher l'auto après chaque trajet. Nous avons obtenu une consommation moyenne de 1,5 l/100 km et 15,5 kWh, bien que cela varie selon que l'on charge plus ou moins la batterie. Le chargement peut se faire sur prise ordinaire ou sur le chargeur rapide en 3 heures. Renault augmente également le rayon en permettant à la Mégane E-Tech de freiner sur le moteur et donc de récupérer de l'énergie. Chaque petit geste compte.

Le poids plus élevé peut avoir toute son influence sur le comportement de conduite, grâce à la position basse de la batterie sous le plancher. Le MultiSense permet de choisir le mode de conduite le mieux adapté à vos besoins, et vous pouvez vous mettre sur la piste. Il n'y a pas de mode réellement efficace, vous pouvez choisir entre Pure (aussi longtemps que possible jusqu'à ce que la batterie soit vide) Sport (combine les deux sources d'énergie pour une conduite plus douce et plus sportive) ou MySense (le système examine quelle conduite est la plus appropriée à quel moment). Les chances de laisser simplement la voiture dans ce mode sont particulièrement élevées. Conduire silencieusement avec cette Mégane, tel est le message, qui est également confirmé par la boîte de vitesses. Pour les trajets plus rapides…il vous faudra une R.S.

Comme mentionné précédemment, la Renault Megane Grandtour E-Tech a une puissance légèrement inférieure à celle de ses concurrentes, à l'exception de la Kia Ceed SW PHEV. Cela se remarque aussi dans le prix, car une PHEV Megane Grandtour coûte 34 475 euros. La PHEV Kia Ceed SW s'affiche elle 35 490 euros. Plus haut, on trouve les versions hybrides rechargeables de la Seat Leon Sportstourer e-Hybrid (36 830 euros pour 204 ch) ou sa cousine de chez Volkswagen dont les prix ne sont pas encore connus.

CONCLUSION

La Mégane Grandtour n'est pas le plug-in le plus sophistiqué de ces derniers temps. Cependant, c'est un choix intéressant, surtout compte tenu de son prix d'attaque. La puissance de 160 ch est plus que suffisante et l'autonomie électrique convient un trajet quotidien moyen. En plus, grâce au placement intelligent de sa batterie, cette Mégane hybride ne voit pas son coffre rogné d'espace!

Specificaties

Motor

1.6 litre essence + 2 moteurs électriques

Puissance

160pk

Couple

205 Nm

Overbrenging

robotisée, 8 vitesses

Poids

1 678 kg

Vitesse de pointe

183 km/u

0 à 100 km/h

9.80 sec

Gemiddeld testverbruik

1.50 L/100km

Coffre min.

521 L

Coffre max.

1 504 L

Rejet de CO2

31 g/km

TMC

€ 867.00

TC

€ 292.38

Auteur: Sven
Commentaires: 0 reacties

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire