Essai: BMW M440i xDrive (2020)

Essai: BMW M440i xDrive (2020)

En attendant la vraie M4, BMW place la M440i xDrive en haute de la gamme. Une vraie sportive ou chauffe-t-elle juste la place pour la plus puissante des Série 4? On le découvre cette semaine.

Depuis la génération précédente, BMW distingue les variantes à deux et quatre portes de sa voiture de milieu de gamme en leur donnant des noms différents. Il a fallu s'y habituer à l'époque. La nouvelle série 4 est particulièrement controversée en raison de son nez. Pourtant, elle est également plus longue de 6 centimètres qu'une berline de la série 3.

Rijtest: BMW M440i xDrive (2020)

La grande grille avec des reins qui sont progressivement plus grands que la partie du pare-chocs elle-même a suscité beaucoup de discussions. Si vous regardez au-delà de cette calandre, vous obtenez une voiture qui a l'air sereine et qui manque peut-être de personnalité. BMW mentionne la modernité dans son dossier de presse, mais parle ensuite haut et fort de l'histoire du modèle de coupé emblématique. Alors pourquoi ne pas voir le Hofmeister faire un signe de tête ? En termes de profil, le centre de gravité de la voiture semble tomber à l'arrière, en raison des vitres latérales arrière plus petites et de la ligne d'épaule montante.

Le M440i est alors le sub-top de la gamme 4 Series ; en tant que modèle M Performance, il dispose de toutes les cloches et sifflets nécessaires. Il y a les plus grandes prises d'air dans le pare-chocs avant et un diffuseur intégré à l'arrière. Des accents gris se trouvent sur les coques de rétroviseurs et les pare-chocs, tandis que le noir est le cadre des fenêtres.

TABLEAU DE BORD CLASSIQUE

Si nous ne parlions que de modernité et de la disparition des éléments classiques, cela ne s'applique pas à l'intérieur. On y voit un tableau de bord d'allure classique auquel BMW a ajouté quelques éléments modernes. Vous avez toujours les boutons de commande familiers pour la climatisation dans la console centrale et le mode iDrive vous est déjà familier. BMW ajoute un tableau de bord numérique qui élargit considérablement les possibilités de personnalisation. Les occupants arrière sont les moins spacieux, mais heureusement, la Série 4 est un quatre-places et il y a donc assez de place pour deux dans la largeur.

Rijtest: BMW M440i xDrive (2020)

ENCORE UN SIX

Dans la M440i xDrive, BMW opte pour le classique six en ligne, bien qu'il y ajoute une technologie contemporaine. L'essence de trois litres est assistée par un système hybride doux, un moteur électrique qui fournit un soutien à petite échelle. Cela se remarque surtout au moment du décollage, mais aussi lorsque l'on dépasse la limite de vitesse et que la vitesse descend en dessous de 10 km/h. Puis le moteur à essence tombe en panne et lorsque vous appuyez sur l'accélérateur, vous faites un bourdonnement électrique vers l'avant. Pendant un certain temps en tout cas, car le puits de pétrole est toujours le patron. Avec 374 ch et 500 Nm, il le montre sur la route. BMW laisse la M440i passer de 0 à 100 en 4,5 secondes, si désiré avec le contrôle de lancement mais aussi avec le mode sprint. Ce dernier fait en sorte qu'en pressant la pagaie gauche derrière le volant pendant une seconde, on passe les vitesses et on dépasse beaucoup plus facilement. Ces palettes sont de série sur une M440i xDrive et par extension sur toute la gamme de la Série 4, car BMW ne propose pas de 4 manuelle sauf pour la M4.

Rijtest: BMW M440i xDrive (2020)

Alors que la conduite du moteur de la M440i xDrive montre pourquoi vous pourriez toujours opter pour la M4. Le moteur le maintient à des vitesses d'autoroute à un bon 2 000 tr/min. Lorsque vous utilisez l'accélérateur, vous avez l'impression que tout va très vite, mais vous ne ressentez pas encore un impact brutal comme vous pourriez le faire avec un M4. La M440i xDrive est donc un peu plus confortable que ce que l'on pourrait attendre d'un coupé aux caractéristiques M fixes. Le châssis est de type M-minded, avec une suspension et des freins M Sport standard, et un différentiel. Ces freins sont toujours d'une taille inférieure à ceux d'un M4.

Rijtest: BMW M440i xDrive (2020)

La BMW M440i xDrive Coupé est disponible dès aujourd'hui à partir de 68 250 euros dans le catalogue. En outre, vous devrez payer un certain montant lorsque vous passerez en revue la liste d'options. Pour un bon 20 000 euros de moins, vous aurez un coupé 420i de 184 ch. La concurrence pour la M440i xDrive se trouve chez Mercedes dans l'AMG C 43 4Matic, avec 390 ch pour 71 632 euros. Chez Audi, l'A5 Coupé 45 TFSI reste à 53 670 euros, sauf si vous optez pour la S5 Coupé de 341 ch à 69 700 euros, bien que ce soit un diesel.

CONCLUSION

Le coupé de la série 4 a un peu grandi et semble plus mûr. Il semble aussi un peu plus anonyme, du moins si l'on ignore les reins géants qui se trouvent devant. Le six en ligne vous montre encore un peu de la BMW classique, tout comme l'intérieur. Le M440i xDrive est la version bourgeoise du M4 qui tente de trouver l'équilibre entre confort et sportivité.

Specificaties

Motor

6-cylindres en ligne, turbo, 3,0 litres

Puissance

374pk

Couple

500 Nm

Overbrenging

Automatique, 8 rapports

Transmission

vierwiel

Poids

1 715 kg

Vitesse de pointe

250 km/u

Prix de base

€ 68 250.00

0 à 100 km/h

4.50 sec

Gemiddeld testverbruik

11.00 L/100km

Coffre min.

440 L

Rejet de CO2

155 g/km

TMC

€ 4 957.00

TC

€ 1 103.78

Auteur: Sven
Commentaires: 0 reacties

Tags

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire