Officiel : BMW Série 1, plus qu'un simple facelift (2024)

BMW Série 1 facelift 2024

BMW a revu son plus petit modèle et elle fait les choses en grand. La Série 1 bénéficie d'un facelift si complet qu'elle frôle une toute nouvelle génération. De nombreux changements sont également apportés au niveau des moteurs, à commencer par le nom des versions essence.

Les petites voitures ont été discrètement éliminées dans le domaine du haut de gamme, il suffit de regarder Mercedes. Elle a déjà laissé entendre qu'elle n'envisageait pas de donner une suite à la Classe A, par exemple, mais cela ne concerne pas son plus grand concurrent. BMW n'est pas prêt à abandonner son modèle le plus compact, car 20 ans après son lancement, la Série 1 se porte toujours bien. Elle mérite donc un grand facelift...ou peut-être même une nouvelle génération ?

Un peu Série 2, un peu Kia

En effet, c'est exactement ce que BMW appelle cette Série 1, même si elle partage simplement ses principes avec le modèle sortant. On comprend également pourquoi ils parlent de la quatrième génération, car il ne reste rien de sa devancière, surtout en ce qui concerne la face avant. La calandre, par exemple, devient un peu plus large et plus basse, et elle est maintenant inclinée vers l'avant. De chaque côté, on trouve des phares nettement plus compacts, dotés de série de la technologie LED. Le résultat final fait un peu plus penser à la BMW Série 2 Active Tourer qu'à l'ancienne Série 1. Ou, selon l'angle de vue, à la Kia Ceed…

BMW 1 Reeks facelift 2024

L'arrière reste beaucoup plus reconnaissable, car les dessinateurs y ont un peu moins travaillé. Les lignes générales restent ainsi intactes, mais il est bien sûr difficile d'ignorer les nouveaux feux arrière. Ceux-ci sont dotés d'une courbe supplémentaire au milieu, un peu comme le X2 l'a déjà fait entre-temps. Cependant, ce n'est pas ce qui nous intéresse le plus, car regardez ce pare-chocs et comptez le nombre d'échappements qui en sortent. Oui, la version supérieure sportive aura désormais quatre sorties au lieu de deux, bravo !

6 ch et un "i" de moins

Cette version sportive porte également un nouveau nom, car il faut dire adieu à la M135i xDrive. Enfin, du moins au "i" de ce nom, car BMW va l'abandonner progressivement pour ses modèles essence. La Série 1 la plus sexy s'appelle désormais M135 xDrive, ce qui s'accompagne d'un léger changement. Son 4-cylindres 2,0 litres turbo ne développe plus que 300 ch, soit exactement 6 de moins qu'auparavant. Il en résulte un temps de 0 à 100 km/h de 4,9 secondes, ce qui l'oblige à perdre un dixième par rapport à la M135i xDrive avant la mise à jour.

BMW 1 Reeks facelift 2024

Bien sûr, ce n'est pas le seul moteur dans la Série 1 rénovée, bien que BMW ait rendu la gamme un peu plus gérable - ou : plus petite. Par exemple, il n'y a initialement qu'une seule autre version essence : la 120, qui tire 170 ch d'un 3-cylindres hybride léger au lieu d'un 4-cylindres. Une entrée de gamme 116 suivra plus tard, mais nous ne sommes pas encore autorisés à en savoir plus sur sa technologie. En outre, il y a deux diesels : le 118d et le 120d, pour pouvoir garder le "d". Tous deux utilisent vraisemblablement le même 4-cylindres que précédemment, le premier développant 150 et le second 163 ch.

Moins de boutons, plus d'écran

Quel que soit le moteur choisi, la boîte automatique est de série. La transmission manuelle semble donc avoir été bannie de la Série 1. À sa place, vous trouverez le nouveau commutateur à bascule de BMW sur la console centrale, avec quelques touches de raccourci autour pour les modes de conduite et l'infodivertissement. Vous devrez vous en contenter, car à part cela, les Allemands suppriment impitoyablement tous les boutons, cachant pratiquement tout derrière l'écran tactile de 10,7 pouces. Celui-ci fonctionne avec le nouveau logiciel "Operating System 9", avec une connectivité smartphone de série, et partage un panneau de verre incurvé avec le combiné d'instruments numérique de 10,25 pouces.

BMW 1 Reeks facelift 2024

D'ailleurs, ce système d'infodivertissement peut être enrichi de toutes sortes d'options et d'applications, dans le cadre d'un abonnement. Auparavant, toutefois, vous pouvez les tester gratuitement, à l'instar de Netflix. Bien entendu, ce que vous ne pourrez plus modifier par la suite, c'est votre choix du pack M Sport en option. Ce pack permet à la Série 1 de recevoir des pare-chocs différents, une calandre plus sportive et une suspension M Sport qui rapproche la voiture du bitume d'un centimètre. Pour la M135, il existe également un Pack Technique M, qui affine encore un peu plus la suspension. Nous saurons ce qu'il en coûtera, ou ce qu'il en coûtera à la Série 1 rénovée dans sa forme de base, à l'approche de son lancement sur le marché, en octobre de cette année.

Laatst gepubliceerd

Reacties

Uw reactie

alle elektrische auto's in 2024, vlaamse premie

Recente reacties

Laatste rijtesten

Alle rijtesten

Laatste reportages

Alle reportages

Laatste nieuws

Alle nieuws