Essai : Audi RS e-tron GT (2021)

Essai : Audi RS e-tron GT (2021)

Le label E-Tron d'Audi s'est considérablement développé cette année. La marque a non seulement lancé un petit SUV, le Q4 E-Tron, mais aussi une berline rapide. Nous avons pris en main la première version RS de l'étiquette E-Tron.

RS, c’est le logo magique qui transforme chaque Audi en cheval de course. Il offre désormais aussi aux Audi électriques une tenue de sport et commence avec l'E-Tron GT. Parce qu'une berline est tout simplement plus jolie en survêtement qu'un gros SUV, mais aussi parce qu'Audi doit faire face à la concurrence de Porsche avec l'E-Tron GT. Après tout, l'Audi E-Tron GT et la Porsche Taycan sont étroitement liées.

BOUCHEs-béés

Commençons par l'apparence de la E-Tron GT. Les goûts diffèrent, mais nous pensons que c'est la plus belle ligne qui soit sortie de la planche à dessin d’Audi ces dernières années. L'A7 Sportback n'est pas mauvaise, mais elle n'est rien comparée aux lignes cette l'E-Tron GT. Devant nous, nous apercevons une voiture basse, à la croupe large et aux lignes acérées. Surtout à l'avant, on voit une ligne plongeante, où Audi se la joue à la Seat et dote sa sportive d'un nez noir. Ce noir masque quelque peu la calandre, qui grandit un peu avec chaque nouveau modèle Audi. En regardant l'arrière de la voiture, on peut difficilement dire qu'il s'agit pas d'une Audi R8 à quatre portes.

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

La ligne de toit inclinée se termine par un arrière où les feux arrière sont reliés par une bande de LED. Des feux arrière tridimensionnels d'ailleurs, car Audi les replie soigneusement autour du flanc et leur donne un design en boomerang lorsqu'ils sont vus de côté. Les designers ne l'ont pas fait à la légère : le boomerang complète les hanches qui accentuent les larges passages de roue arrière. Soit, nous sommes fans, nous pourrions juste la regarder encore et encore. On n’est pas les seuls, d'ailleurs ; ca fait bien longtemps qu’on avait pas eu des voitures ralentir sur l’autoroute ou des jeunes tourner autours de l’auto une fois garée.

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

La ligne basse est surprenante - l'Audi ne mesure que 1,41 m de haut - car cette E-Tron GT est électrique. Cela signifie que les ingénieurs ont dû prévoir un emplacement pour la batterie de 94 kWh. La batterie qui est d’ailleurs placée sous les sièges, mais un bac à la hauteur des pieds des occupants fut creusé afin que ceux-ci disposent encore d'un espace suffisant pour leurs jambes. En raison de la ligne de toit inclinée, la garde au toit est moins importante, bien qu'Audi creuse aussi un peu l'isolation. À l'arrière, il y a deux sièges de taille normale ; une troisième personne peut encore être ajoutée, bien que l'espace royal soit moindre. Le coffre mesure un bon 405 litres, bien que vous puissiez discuter si c'est beaucoup pour une voiture de 4,99 m de long. À l'avant, un coffre de 85 litres permet de ranger le câble de recharge.

FAMILIER

À l'avant, l’habitacle semble familier. Devant nous, on trouve le Virtual Cockpit et, en option, l'affichage tête haute. Pas assez d'écrans ? Sur la console centrale, il y en a un autre qui affiche l’infodivertissement. À la Tesla, nous avons eu brièvement un écran noir dans les premiers mètres de notre test, mais cela a été rapidement résolu si nous avons appuyé sur le bouton d'alimentation assez longtemps. Audi fournit également de petits écrans pour l'affichage de la climatisation, bien que cette dernières est contrôlée par des boutons physiques. Tout un soulagement dans la course absurde vers la numérisation complète ! Il est également remarquable qu'Audi ne propose pas sur cette E-Tron GT les rétroviseurs à caméra qu'elle proposait sur la E-Tron et la E-Tron Sportback…

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

E-TRON GT PLUS

En dehors de l’E-Tron GT quattro que nous avons essayé plus tôt cette année, Audi a également cette RS E-Tron GT dans sa gamme. Ces deux lettres font une différence subtile dans le nom, mais elles apportent 122 ch supplémentaires, de sorte que la RS E-Tron GT produise 598 ch, voire 646 ch en mode overboost temporaire. La différence réside dans la puissance du moteur électrique et permet une accélération extrême, les 830 Nm poussant nos tripes contre les sièges sport plus d'une fois. Sympathique, ce couple disponible dès le départ, mais la bonne nouvelle est que la RS E-Tron GT est tout autant civilisée. Elle est même confortable, malgré ses jantes de 21 pouces.

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

La RS E-Tron GT doit cela à sa suspension pneumatique à trois chambres, qui amortit parfaitement les irrégularités de la route. Les grandes dimensions deviennent particulièrement évidentes lors des manœuvres ; cinq mètres ne sont pas faciles à vivre pour le conducteur. Audi a anticipé ce problème et propose des roues arrière directrices, de sorte que le stationnement se passe un peu plus en douceur. Si nous appuyons plus fort sur l'accélérateur, nous ressentons alors la signature d'Audi avec férocité dans cette RS, tout est soigneusement gardé dans les limites par l'électronique, de sorte que l'émotion fait quelque peu défaut. Oh, eh bien, les Allemands...

En conduisant calmement, on est surpris par la consommation de 21 kWh/100 km, qui se situe en plein milieu des valeurs WLTP. Ça ne peut pas être vrai, n'est-ce pas ? Une voiture électrique sportive qui ne ment pas en matière de consommation ? Le fait que ces chiffres ne soient pas aussi élevés que ceux de l'E-Tron Sportback nous a particulièrement surpris. Dans les années ou décennies à venir, les voitures électriques consommeront beaucoup moins de kilowatts…

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

Aujourd'hui, la RS E-Tron GT peut déjà parcourir une distance de 400 kilomètres, ce qui est un peu moins que l’autonomie indiqué. Avec le pieds lourd, on vide bien sûr la batterie un peu plus vite, même si la pédale d'accélérateur fait aussi sourire. Oh oui, Audi fournit également un son de moteur artificiel qui devrait nous rappeler un V8, mais en fait on trouve cela un peu exagéré sur cette voiture de sport électrique. C'est comme donner à votre repas végétarien un cube de bouillon de viande qui vous rappelle le temps passé.

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

L'Audi RS E-Tron GT préfère être rechargée dans une station de recharge Ionity. Les Allemands ont assuré un accord de coopération dans lequel les deux marques se félicitent mutuellement. La RS E-Tron GT se charge sur secteur à 11 kW de série, 22 kW en option, et avec un chargeur rapide, elle peut passer un maximum de 270 kW grâce à son réseau à 800 volts, qui chauffe moins vite et peut donc supporter des vitesses de charge plus élevées.

Vient ensuite le prix élevé, le point faible de toute voiture électrique, idem pour toute voiture haut de gamme. Ce n'est pas différent pour l'Audi RS E-Tron GT, car elle aimerait être à notre porte si notre compte en banque avait au moins 143 200 euros, et il faut encore commencer par la liste des options. Cependant, Audi demande 15 000 euros de moins que Porsche pour une Taycan Turbo. Si on ose regarder du côté de Tesla, la Model S Long Range coûte 89 990 euros. La seule différence, c'est qu'il s'agit d'une voiture électrique ordinaire à cinq places que tout conducteur de fonction possède de nos jours et elle n'a pas l'air aussi fantastique que l'E-Tron GT.

Rijtest: Audi RS e-tron GT (2021)

CONCLUSION

Quelle allure et quelles performances ! La RS E-Tron GT est une voiture que vous voulez, non pas parce que vous allez avec le - désolé - courant ou parce que c'est l'option la moins chère selon votre comptable. Elle se classe légèrement en dessous de la Porsche Taycan, mais en fait, l'Audi E-Tron GT est la voiture électrique la plus désirable du moment. C'est à vous de décider si la version RS doit être mentionnée, bien qu’elle mérite pleinement son logo RS.

Specificaties

Motor

moteur électrique

Vermogen

598pk

Koppel

850 Nm

Overbrenging

automatique, 2 rapports à l'arrière

Aandrijving

vierwiel

Gewicht

2 322 kg

Topsnelheid

250 km/u

Prijs testwagen

€ 178 000.00

Prijs basismodel

€ 143 200.00

0 tot 100 km/u

3.30 sec

Min. kofferinhoud

405 L

CO2-uitstoot

0 g/km

Laatst gepubliceerd

Reacties

Uw reactie

Recente reacties

Laatste rijtesten

Alle rijtesten

Laatste reportages

Alle reportages

Laatste nieuws

Alle nieuws