Essai: Isuzu D-Max (2021)

Essai: Isuzu D-Max (2021)

Chez Isuzu, il faut toujours un certain temps pour qu’il y ait des nouveautés mais l'été dernier, ça s'est finalement produit. Tous les facelifts et les éditions spéciales gonflées à bloc de la précédente génération de D-max étant désormais épuisés, il était temps de procéder à une révision complète.

Sur le plan de la carrosserie, il a déjà des bonnes nouvelles. La face avant, en particulier, a été rendue plus agressif par l'utilisation de lignes froncées autour de la calandre et de blocs lumineux rétrécis. Pour le reste, il y a assez de changements que pour remarquer la différence et l'intérieur est aussi beaucoup plus propre qu'avant. On y trouve des portes bien finies, des sièges spacieux, un tableau de bord agréable à regarder et un grand écran d'info-divertissement.

Dans notre véhicule d'essai, il y avait même un lecteur DVD caché dans la boîte à gants pour une soirée romantique avec votre moitié ... Bien qu’il soit, en tout et pour tout, une grosse brouette motorisée, il reste luxueux. Mais est-ce possible d’utiliser toute cette technologie et l’utilité qui l’entoure?

Nous avons mis le nouveau D-max à l'épreuve en présence d'un éventuel public cible. Un terrain de chasse quelque part dans les Ardennes en est le théâtre. Les pick-up tout-terrain sont à l'ordre du jour dans ce monde. Ces voitures doivent pouvoir supporter des terrains accidentés, les parties de luge font partie du contrat et le transport de tout jeu de tir doit être possible.

Chasseur de contenu

Ce qui frappe, c'est que le D-Max fait toujours ce qu'il promet et qu'il travaille en terrain difficile. Il se faufile facilement sur les routes boueuses et s’en sort pas mal même après qu’on ait sélectionné par accident un mauvais réglage de traction et s'être enlisé dans une flaque d'eau profonde. Le D-Max est équipé d'un blocage de différentiel de l'essieu arrière à partir du niveau LS. Contrairement à ce qu’on obtient avec la concurrence, on ne voit pas ici une variété d'options d'ajustement, mais on n'en a pas vraiment besoin. Contrôler la voiture et l'utiliser dans ses limites reste simple et accessible à tous. Un chasseur peut être satisfait.

Le moteur diesel de 1,9 litre de 164 ch et 360 Nm n'est pas exactement parmi les plus puissants du segment, mais Isuzu soutient que cela suffit amplement comme pour son prédécesseur. Les ingénieurs ont ajouté une injection d'Adblue au moteur plus récent pour répondre à la norme Euro 6d. De cette façon, les enfants de la nature qui sont parmi nous sont un peu plus satisfaits. D'autre part, le D-Max ne boira pas moins de 10,6 litres en moyenne pendant ce test.

Suspensions subtile

Une fois le bain de boue derrière nous, on remarque une certaine paresse sur la route et la faible puissance peut poser problème. Les manoeuvres de dépassement deviennent difficiles et il est important de les prévoir à temps. Mais nous sommes sur la route avec un pick-up, pas un roadster, donc soyons indulgents. On constate cependant que d'autres marques savent mieux combler ce fossé entre les deux domaines en apportant à la voiture un peu plus de couple et de puissance. D'autre part, nous constatons que sur la route, les options modernes sont nombreuses, par exemple les aides à la conduite comme le maintien de voie, d'alerte au trafic ou de régulateur de vitesse intelligent accompagnées de caméras avant et arrière.

Le plus gros avantage de ce tout-terrain est qu'il nous rend extrêmement heureux grâce à une suspension subtile. On constate ici une nette différence avec d'autres pick-up, ou même avec le précédent D-max. Isuzu affirme avoir amélioré la suspension du D-Max avec, entre autres, un nouveau châssis, un empattement ajusté et une direction assistée améliorée. La tenue de route est sublime - pour un pick-up, c'est-à-dire - avec seulement un peu de roulis dans un virage soutenu. Sur une piste bosselée, le chapeau du chasseur reste intact, l'impact étant bien dissipé. Les sensations de conduite sur route, comme c'est souvent le cas avec les tout-terrains, sont totalement absentes.

Pour ce qui est de la benne, on aimerait vous donner une idée de sa taille. Le premier jour, nous n'avions que quelques petites proies comme des pigeons et des oies, pas de problème en termes de capacité de chargement, suffisamment d'espace pour tout le colombier de Jos au cas où ils survoleraient pendant la saison de chasse. Mais s'il faut abattre un plus gros gibier le deuxième jour, il pourra tout aussi bien être abattu dans le dos. La capacité de charge d'une tonne et la capacité de remorquage de 3,5 tonnes ne posent aucun problème. Il n'y a donc pas de plaintes à ce sujet. Mais en fait, c’est la moyenne dans le segment, à quelques exceptions près ici et là.

Pas donné

Le prix de ”notre” D-max essayé était de 48 369 euros. Ce qui place ce pick-up en liste avec d'autres concurrents tels le Ford Ranger Raptor ou la version haut de gamme du Nissan Navara. Une annonce qui a stupéfié tous les membres de notre groupe de chasseurs, car ils s'attendaient à une alternative moins chère des Japonais. Isuzu veut-elle viser plus haut avec cette tarification? En fonction de la qualité qu'ils livrent avec ce D-max par rapport à d'autres marques, c'est certainement possible. Il ne leur reste plus qu'à faire participer les acheteurs.

Conclusion

La plupart des chasseurs présents à notre voyage ont déjà un pick-up, les comparaisons sont donc importantes. On se souvient surtout que ce nouveau D-Max a réussi dans son intention de bien paraître. Il se conduit aussi bien sur les routes pavées ou non pavées. À l'exception de l'accélération un peu lente sur les routes normales. Ses concurrents disposent clairement d'autres atouts. Avec le D-Max, l'extérieur et l'intérieur volent la vedette. Techniquement, il n’est pas fait de fioritures ou autres avancées technologiques mais il présente simplement une performance solide.

Specificaties

Motor

4-cylindres diesel, 1,9 l

Puissance

164pk

Couple

360 Nm

Overbrenging

Automatique, 6 rapports

Transmission

vierwiel

Prix du vehicule essayé

€ 48 369.00

Prix de base

€ 31 429.00

Auteur: Glenn
Commentaires: 0 reacties

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire

Commentaires récents

Derniers Essais

Tous les essais

Derniers Chroni

Tous les reportages

Dernières Actualités

Tous les actualités