Essai : DS 9 (2021)

DS 9 essai 2021

Les voitures françaises et les berlines de luxe, c'était autrefois une combinaison en or. Depuis des années pourtant, les Allemands mènent la barque sur ce segment, mais nos voisins du sud pensent avoir une réponse toute prête. La DS 9 renouera-t-elle avec la tradition d'antan ?

La présentation powerpoint de la filiale de Stellantis ne ment pas. DS veut être connue comme une marque premium du groupe franco-italien, aux côtés de ses nouvelles compagnes d'écurie Alfa Romeo et Lancia. À long terme, l'ambition est encore plus grande : DS veut rejoindre les marques de luxe françaises. Vous savez, les marques que vous associez immédiatement au luxe à Paris.

Donc une limousine de luxe présidentielle est en ordre. Pourtant, la concurrence allemande est inapprochable, et seul Volvo semble pouvoir offrir une certaine résistance. Les autres outsiders, comme Lexus ou Jaguar, restent des outsiders. Comment la DS 9 entend-elle s'attaquer à ce problème ? D'abord par la longueur, ensuite par le confort.

DS 9 rijtest 2021

508 version longue

La DS 9 mesure 4,93 mètres de long et a un empattement de 2,9 mètres. Les dimensions du segment E, alors que les Français se considèrent dans le segment D, modestement et par sécurité. Serait-ce pour tempérer elle-même ses grandes ambitions ? Dans le segment E, la barre est encore plus haute que pour les modèles de taille inférieure. La base y joue aussi un rôle : c’est la plateforme EMP2, qu'elle partage non seulement avec le DS 7 Crossback, mais aussi avec une autre auto du segment D, la Peugeot 508.

De profil, elle ressemble donc beaucoup à une 508 étendue. Ce n'est bien sûr pas une coïncidence, car la DS 9 est produite en Chine, où les longues voitures du segment D sont considérées comme des symboles de statut. DS ajoute des éléments plus baroques au design. Cela se voit dans la forme des feux de jour, dans la bande centrale du capot que les Français appellent une "épée", et dans les clignotants sur le toit. Eh oui, comme la légendaire DS d'autrefois.

DS 9 rijtest 2021

STYLE BAROQUE

Le même ton baroque se poursuit à l'intérieur. La base est immédiatement reconnaissable comme étant du matériel PSA - vous pouvez le voir dans les commandes et les graphiques des écrans numériques - mais DS lui a donné sa propre touche. Une où l'alcantara prédomine dans la version Performance Line+, et une avec principalement du cuir Nappa dans la version Rivoli+. Sur la console centrale, c'est presque trop, mais cela donne une impression de qualité. Du moins, tant qu'il est à la hauteur des yeux.

C'est sur la banquette arrière que la longueur et le confort se rejoignent le plus. Si vous optez pour la version Rivoli+, vous bénéficiez également de sièges massants, chauffants et ventilés. L'espace pour les jambes est généreux, mais la garde au tout est moindre en raison de la ligne de toit inclinée. Le confort des sièges est plus que satisfaisant et, grâce au groupe motopropulseur hybride, la réduction du bruit est également très bonne.

Hybride seulement

En parlant de la chaine hybride : la DS 9 ne sera disponible qu'avec une prise. La version de base est la E-Tense 225, qui utilise le groupe motopropulseur hybride rechargeable bien connu du groupe PSA. Il s'agit toujours d'un moteur à essence 1.6 de 180 ch et d'un moteur électrique de 81 kW (110 ch). La puissance totale de 225 ch est transférée aux roues avant. Plus tard, une variante 4x4 E-Tense à quatre roues motrices suivra, qui reprend la chaîne cinématique de la Peugeot 508 PSE et développera ainsi 360 ch.

L'énergie de la E-Tense 225 que nous avons mise à l'épreuve provient d'une batterie de 11,9 kWh. En pleine puissance électrique, la DS 9 devrait couvrir une distance de 48 kilomètres, tandis que les émissions de CO2 se situent entre 33 et 35 g/km. Le groupe motopropulseur complet atteint les 100 km/h en 8,3 secondes et il est associé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports.

DS 9 rijtest 2021

TAPIS VOLANT ?

La DS 9 démarre toujours à l’électricité. Ensuite, vous pouvez choisir entre les modes de conduite Hybride, Sport et Confort. Qu'est-ce que ce dernier apporte ? Active Scan Suspension, la caméra qui scrute la route et ajuste la suspension en conséquence. Cela semble bien sur le papier, mais en pratique, cela n'offre pas la finesse d'une suspension pneumatique par exemple.

Pour le reste, le sentiment de confort à bord est plus que réussi. Le seul moment où il est interrompu est lorsque le moteur se met en marche. Lorsque l'on demande plus de puissance, par exemple lors d'un dépassement, le caractère artisanal du 1.6 est quelque peu en désaccord avec le luxe prestigieux de la DS 9.

PRIX

DS demande 54 990 euros pour cette 9 avec le pack Performance Line+. Si vous optez tout de suite pour le Rivoli+, vous payez alors 58 990 euros. Dans les deux cas, le niveau de finition standard est très étendu. C'est le grand avantage, car si vous regardez les marques haut de gamme avec lesquelles DS veut jouer des coudes, le prix de cette 9 est supérieur à celui des petites voitures du segment D équipées d'une batterie rechargeable et inférieur à celui des grandes hybrides rechargeables du segment E. Et selon la tradition des premium, il faut toujours payer un peu plus pour les options.

DS 9 rijtest 2021

CONCLUSION

La DS 9 est une hybride rechargeable confortable, bien construite et très spacieuse. Considérez-la comme une Peugeot 508 plus chic et plus longue. La sensation de luxe est également très bonne, mais la Française laisse quelques lacunes à combler. Avec un système d'infodivertissement plus flashy, une suspension adaptative plus performante et un moteur à essence plus crémeux, on pourrait facilement qualifier cette DS 9 de berline de luxe présidentielle.

Specificaties

Motor

1,6 litre essence + moteur électrique

Puissance

225pk

Couple

360 Nm

Overbrenging

Automatique, 8 rapports

Transmission

voorwiel

Poids

1 839 kg

Vitesse de pointe

240 km/u

Prix de base

€ 54 990.00

0 à 100 km/h

8.30 sec

Gemiddeld testverbruik

4.10 L/100km

Coffre min.

510 L

Rejet de CO2

33 g/km

Auteur: Wim Bervoets
Commentaires: 0 reacties

Tags

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire