Honda a raté le train de l’électrique et demande ouvertement de l’aide

Honda EV help

Toshihiro Mibe, PDG de Honda, a ouvertement déclaré lors d'une récente conférence de presse qu'il recherchait un partenaire pour rendre les voitures électriques abordables. Le géant japonais de l'automobile a manifestement raté le train de l’électrique et veut rapidement rattraper son retard.

Honda est peut-être une marque relativement petite en Belgique en 2021, mais c'est un géant à l'échelle mondiale. Pas seulement dans le domaine des voitures, car l'entreprise japonaise produit également des motos, des moteurs de bateaux, des tondeuses à gazon, des équipements de travail, etc. Le passage à l'électrification semble être plus difficile que prévu. C’est peu dire, parce que Honda prend peu à peu du retard dans la conclusion de grands contrats de batteries avec les principaux acteurs. Ce qui fait monter en flèche le coût d'une voiture électrique. La solution ? Obtenir de l'aide.

QUI SERA L'HOMME D'HONDA ?

C'est Toshihiro Mibe qui a tiré la sonnette d'alarme lors d'une conférence de presse. Toshihiro n'a été nommé PDG de la marque japonaise que depuis avril, mais il ne semble pas vouloir attendre plus longtemps. L'homme est convaincu que si Honda veut atteindre ses objectifs environnementaux (notamment le tout-électrique d'ici 2040), une aide pourrait bien être nécessaire. En outre, si un autre partenaire peut aider Honda à se développer plus rapidement, il ne voit aucun inconvénient à une coopération.

Honda EV help

Actuellement, Honda a déjà conclu un accord à court terme avec GM pour introduire deux véhicules électriques sur le marché américain. Mais bien sûr, la marque veut aussi être importante dans son pays d'origine, le Japon, en Chine et en Europe. Pour ce faire, elle pourrait frapper à la porte de Volkswagen. La marque automobile allemande a ouvertement déclaré que tout le monde pouvait utiliser sa plateforme MEB nouvellement développée. Une déclaration à laquelle Ford a rapidement répondu. Il n'est pas immédiatement clair si le japonais Honda oserait frapper à la porte de Volkswagen. Mais il est clair qu'il est temps de changer de vitesse. Notamment parce que Honda ferme des usines à gauche et à droite pour économiser de l'argent.

Auteur: Auteur: Yves
Commentaires: 0 reacties

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire