Officiel : la Nissan GT-R Nismo survit en 2021 et perd 100 grammes

Nissan GT-R Nismo MY22

Il est de plus en plus évident que les ingénieurs de Nissan atteignent les limites techniques de la GT-R, vieille de 14 ans. Chaque année, ils sortent une mise à jour. La GT-R Nismo MY22 se distingue de ses prédécesseurs par un capot en fibre de carbone qui pèse…100 grammes de moins. Pas des kilogrammes, mais des grammes. Serait-ce l’heure de la retraite ?

Quatorze ans. Cela ne semble pas long, mais si l'on tient compte de la Nissan GT-R, on peut la voir comme une vieille connaissance. Ces dernières années, les choses ont évolué rapidement dans le monde de l'automobile. En termes de conception et d'innovations techniques, la GT-R est clairement encore une voiture d'hier. Bien qu'elle reste une vieille voiture robuste, même en 2021.

BONNET BARE

Pourtant, il est clair que le Godzilla japonais en a assez sous le capot. C'est le cas pour les développements techniques que les ingénieurs de Nissan peuvent encore réaliser sur la supercar. Par exemple, il n'y a plus de révolutions techniques majeures pour le modèle MY22 de la Nismo. Les gigantesques freins Brembo de 410 mm étaient déjà sur la version actuelle et les modifications aérodynamiques existent également depuis quelques années. Alors, quoi de neuf ? Eh bien, un capot en fibre de carbone que avoir sans peinture sur demande. Le résultat de tout cela ? Une réduction de poids de 100 grammes. Aller au toilettes avant un tour de piste est sans doute tout aussi avantageux…

Nissan GT-R Nismo MY22

Sous le capot brut optionnel, Nissan n'a apporté aucune modification technique à la GT-R Nismo. Nous parlons d'un V6 3,8 litres biturbo de 600 chevaux et d'un couple suffisant pour vous tordre le cou. Avec un 0 à 100 de 2,7 secondes, elle peut même tenir tête à la majorité des berlines électriques. Ce qui en dit long sur les performances pour lesquelles la GT-R est vénérée depuis près de dix ans. Cependant, est-il temps de trouver un successeur ? Oui, c'est vrai. Nissan est-il prêt à y consacrer les budgets de recherche et développement ? Ca, c’est une autre question…

Auteur: Auteur: Yves
Commentaires: 0 reacties

Tags

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire