Ford ferme ses usines au Brésil

Ford fermes ses usines au Brésil

En raison d'un modèle économique plus flexible, Ford veut fermer trois usines au Brésil. Trois de plus. Car en 2019, Ford avait déjà annoncé une action similaire.

En 2019, Ford fermait les usines de São Bernardo do Campo. En conséquence, les pick-up F350 et F-4000 ainsi que la Fiesta n'ont plus été produits en Amérique du Sud. Aujourd'hui, de plus en plus d'usines ferment leurs portes. Cette année, Ford fermera les usines de Camaçari (Bahia), Horizonte (Ceará) et Taubaté (São Paulo). Toutefois, le siège administratif de Ford en Amérique du Sud et le centre d'essai seront conservés.

COÛTS IMPORTANTS

D'après Ford, bien que les nouveaux modèles de ces dernières années aient rendu la situation en Amérique du Sud un peu plus rose, les conditions économiques sont défavorables depuis un certain temps et il n'y a aucune perspective de reprise, surtout avec la pandémie. Ford Brasil a déjà promis de s'asseoir avec les syndicats pour limiter les licenciements. Beaucoup devront chercher un nouvel emploi. Pour Ford, la fermeture ajoutera un coût unique de 4,1 milliards de dollars à ses comptes. Avec la fermeture des trois usines au Brésil, Ford ne disposera plus que d'installations de production en Argentine et en Uruguay.

Jusqu'à présent, Ford Brasil assemblait les EcoSport et Ka, ainsi que le Troller TX4, entre autres. Ce dernier est un 4x4 construit par Ford Brasil pour Troller, un constructeur automobile brésilien. Cette voiture continuera a être assemblée jusqu'à la fin de cette année, tandis que les autres modèles verront leur production immédiatement interrompue.

La fermeture des usines Ford rappelle la fermeture de Ford Genk au début de la dernière décennie.

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire

Commentaires récents

Derniers Essais

Tous les essais

Derniers Chroni

Tous les reportages

Dernières Actualités

Tous les actualités