Hein, quoi ?! Koenigsegg et Geely sont fans de ”carburants volcaniques”

Vulcanol fuel Koenigsegg Geely

Les carburants de substitution se présentent sous de nombreuses formes et tailles. Pensez au GNC, au GPL, à l'hydrogène et à l'essence synthétique. Le suédois Koenigsegg et le chinois Geely voient désormais aussi un avenir dans le Vulcanol, un carburant extrait des volcans semi-actifs. Oui, vous avez bien lu. Du carburant de volcans. Avons-nous soudainement atterri dans un film d'action des années 80 ?

Cela aurait pu être l'idée d'Elon Musk : du carburant volcanique. Pourtant, cette substance est une invention islandaise. Car des expériences avec le Vulcanol ont eu lieu à petite échelle depuis 2012. Plus précisément, des entreprises comme Carbon Recycling International font réagir le CO2 libéré par les volcans semi-actifs avec de l'hydrogène pour produire une sorte de méthanol. Ce méthanol peut ensuite être utilisé pour alimenter les voitures, les bateaux ou les avions.

90% D'ÉMISSIONS EN MOINS

Selon l'entreprise qui produit ce produit, le processus de production permet de réduire de 90 % les émissions de carbone par rapport à l'extraction de combustibles fossiles. Et bien que la production d'hydrogène soit extrêmement gourmande en énergie, selon Carbon Recycling International, cet hydrogène est entièrement créé à partir d'énergies renouvelables. Une énergie renouvelable qui peut bien sûr être pompée directement dans une voiture électrique sans perte.

Vulcanol fuel Koenigsegg Geely

Quoi qu'il en soit, le Vulcanol est sans conteste beaucoup plus écologique que l'essence et le diesel. Pas des moindres, car les volcans semi-actifs émettent de toute façon du CO2. Il n'est donc pas nécessaire de le forer ou de le rechercher spécifiquement pendant le processus. Jusqu'à ce que, bien sûr, des têtes intelligentes commencent à s'amuser avec des volcans non actifs. ....

FILM D'ACTION DES ANNÉES 80

Oh bien, alors bien sûr, nous sommes des prophètes de malheur. Car c'est sans aucun doute une évolution intéressante - et particulièrement cool - que de rouler au carburant volcanique. Le constructeur suédois d'hypercars Koenigsegg est déjà un grand fan. Mais il n'est pas seul. L'entreprise chinoise Geely, qui possède Volvo, Lotus, Polestar et Lynk & Co, est également fan depuis longtemps. Le constructeur est un investisseur régulier de Carbon Recycling International et dispose d'une flotte de taxis test en Chine qui fonctionnent au carburant volcanique. Encore une fois : du carburant volcanique pour votre voiture. Soudain, le monde est devenu un peu plus un film d'action des années 80.

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire